Spectacle du 29/04/2015

Nom de l'entreprise

A Dada

Domaine d'activité tiré au sort

Activité équestre

Description de l'entreprise

ADADA ou le cheval sauvage, est une boîte spécialisée dans le matériel équestre. Alexandre, le commercial, est un personnage aux multiples allures qui représente l’entreprise aux quatre coins du monde.

Il a embauché, il y a quelques années, Martin pour définir une nouvelle ligne d’accessoires pour le bonheur des cavaliers et surtout pour satisfaire Marie-Gladys, l’égérie d’ADADA. Marie-Gladys est une princesse de naissance, elle monte en amazone et fixe le LA de la tendance équestre et des produits d’ADADA auprès d’une communauté bourgeoise et aisée. Jeanne-Marie épaule Martin, puisqu’elle est responsable des tests de lignes d’accessoires chez ADADA. Elle aime les chevaux comme elle a aimé un temps les dauphins. Bien qu’elle n’ait jamais pu vraiment monter elle-même à cheval, Jeanne-Marie s’engage corps et âme dans son métier et confectionne une nouvelle ligne de produits en cuir.

cheval_hugues

Mais chez ADADA soudainement tout s’emballe. Les liens se libèrent et les désirs montent au galop. Martin dévoile son amour à Jeanne-Marie et participe au cadeau collectif de la boîte pour son anniversaire : une poulie. Il l’emmènera alors dans sa grotte où gisent un pingouin et un stalactite fragile. Au même moment Alexandre épate Marie Gladys avec le récit de tous ses voyages et des rencontres aux plus hauts sommets du mont « Star ». Mais tout ceci semble être de gros mensonges pour tenter de séduire celle qui fait battre son cœur au triple galop. L’étalon noir, Alexandre, se confiera alors à Martin devant lequel il tombera le masque du mythomane. Dernière l’homme que l’on croyait être le Laurent Boyer version équestre, se cache un homme seul qui regarde des documentaires tous pourris à la télé. Alexandre n’est ni l’ami des stars ni celui qui murmurait à l’oreille des chevaux, il n’est qu’un homme, mais un homme amoureux. Ça c’est sûr, il est cent pur-sang amoureux de Marie-Gladys, oh ça oui !

 

Marie-Gladys recevra finalement ses avances, au pas, mi-tiède mi-emballée. A peine le crin blanc d’Alexandre entre les mains, elle décidera de faire écurie commune avec son nouvel homme. Chez ADADA, finalement l’amour l’emportera, les deux couples rivaliseront de projets d’amour. Le lancement de la nouvelle ligne de produits attendra bien demain.

Spectacles précédents