Spectacle du 01/11/2013

Nom de l'entreprise

Le BUZZ

Domaine d'activité tiré au sort

Electricité, gaz

Description de l'entreprise

L’électricité n’a pas de secret pour Roland, patron dynamique du BUZZ qui vise l’efficacité de son entreprise.  Entouré d’une fine équipe, il nourrit de grands projets pour le développement de son bébé, viser toujours plus haut et, pourquoi pas, construire sa propre centrale nucléaire.

Tout est contenu dans le « dossier bleu », où sont inscrits en lettres capitales les deux mots TOP SECRET. Adeline la fouilleuse ne peut retenir sa curiosité. Profitant de quelques heures sup’ entre 4 et 6 heures du matin, elle met la main sur le dossier bleu dans lequel la véritable nature de Roland lui est révélée : ce dernier est un doux dingue qui pose nu sur fond de plan de centrale…

Joseph, le chargé de « recherches et de développement », est censément sur la brèche, mais n’arrive pas à ramener son patron à la réalité. Car depuis l’obtention d’un financement OSEO de la BPI, Roland croit plus que jamais à son projet, bien que sa manne ne soit que de 6000 euros.

LeBuzz

D’ailleurs, l’idée ne lui vient pas de nulle part. Si ce projet de centrale lui tient à cœur, c’est grâce à la découverte récente, un dimanche de jardinage, d’une tonne et quelques d’uranium dans son sous-sol.  De « l’uranium vert », enfin, « bio » selon Roland. Et ce n’est pas Laurent, l’homme à tout faire du BUZZ qui va se méfier de quoi que ce soit. De toute manière, tous ces remue-ménages l’intéressent peu. Lui, ce qu’il dit : « c’est non ! ». Non à quoi ? Peut être non au stockage sauvage de l’uranium 238* de Roland dans les mûrs de l’entreprise… En tous cas, Louise, la conseillère sécurité en charge du département Norme et Santé n’avait pas vu ça en 25 ans de boite au BUZZ.

Partant de là, le compteur Geiger s’emballe, ainsi que la température ! Roland a trouvé une solution ! Et c’est Joseph qui annonce la nouvelle stratégie à l’équipe : mutation à l’Île de Ré (sans mauvais jeu de mot, c’est Louise qui mute la première, mais vers la Russie, pour rapporter leur savoir faire). Le terrain serait presque trouvé, il faut encore négocier avec la mafia insulaire locale. Mauvaise nouvelle, cela entraîne une baisse drastique des salaires de tout le monde, surtout de Louise. Finalement, le déménagement est fin prêt, mais c’est définitivement trop tard pour l’ensemble du personnel qui a absorbé des rayons gamma à tout va.

Il y a une réalité que les plus jolis contes provenant d’Ukraine ne peuvent masquer complètement : le nucléaire c’est mortel. Louise est catégorique, il ne leur reste qu’une semaine à vivre. Roland a encore une idée de génie, passer cette dernière à Berck-sur-Mer, et brûler leurs dernières étincelles de vie dans un grand maelstrom festif. Adeline ne l’entend pas de cette oreille, et devant l’insistance croissante de Roland pour que tous passent leur semaine « dans le plus simple appareil » sur la plage, elle décide de se mettre à l’eau, suivie de toute l’équipe.

Votez pour l'employé de la semaine !

Voir les votes

Loading ... Loading ...

Spectacles précédents